LECODE (Luttons Ensemble Contre L’Obésité De nos Enfants)

Organisme porteur du projet
Ville de Port la Nouvelle
Place du 21 juillet 1944
11210 Port-La-Nouvelle
Statut de la structure / de l'organisme
  • Collectivité territoriale
Thème
  • Alimentation
  • Activité physique
Périmètre du projet
  • Crèches, écoles maternelles et élémentaires, clubs de sport. Actions étendues à 5 autres villes depuis 2012
Couverture géographique
  • Commune
Période du projet
  • Depuis 2005, sur le temps scolaire ou le mercredi pour les parents
Population ciblée
  • Population générale
  • Femmes enceintes
  • Personnes en situation de précarité ou de vulnérabilité
  • Professionnels de l'éducation
  • Professionnels de la restauration
Ages
  • 0-3 ans
  • 3-6 ans
  • 25-60 ans
Sexe
  • Les deux
Nombre de bénéficiaires
  • Prévention primaire : environ 640 enfants sont touchées et 50 parents participent aux ateliers chaque année. Prévention tertiaire : environ 60 enfants sont pris en charge.
Type d'activité
  • Information / Sensibilisation
  • Formation
  • Education / Accompagnement / Prise en charge
Contexte
Le projet LECODE a vu le jour à l'initiative de la CPAM qui avait noté le fort taux d'obésité infantile de l'Aude. Le travail avec un médecin basé au conseil départemental a permis un partenariat entre l'assurance maladie, le conseil départemental et l'hôpital. 
A cela s'ajoute le besoin exprimé par les enseignants et les études scientifiques démontrant les conséquences de l'obésité chez l'enfant. 
La mairie de Port La Nouvelle est signataire de la charte PNNS depuis 2009.
Objectifs
L'objectif général de ce projet est d'améliorer les pratiques et connaissances en matière de nutrition des enfants de moins de 12 ans et leurs parents. 
Des objectifs de santé publique mesurables sont précisés en s'appuyant sur les recommandations d'un conseil scientifique :
  • l'augmentation de l'activité physique des enfants et de leur famille,
  • la progression de la consommation de fruits et de légumes des enfants et de leur famille,
  • l'amélioration des connaissances des pratiques alimentaires équilibrées des enfants et de leur famille,
  • la diminution de la prévalence du surpoids et de l'obésité à travers :
    • le suivi de l'indice de masse corporelle (IMC),
    • le suivi des familles détectées comme présentant un risque.
Description
Ce projet met en oeuvre des actions de :

Prévention primaire : Actions dans la ville, en milieu scolaire et à la crèche
2 évènements :
  • CAP santé : des actions sur l'alimentation et l'activité physique durant un mois en moyenne. 
  • Le mois du goût, avec la découverte de saveurs et d'aliments.
Ex : la découverte du sucre, c'est quoi le sucre, dans quels aliments on le trouve, son origine, et pour les plus grands, une sensibilisation sur les produits transformés / les légumes, comment ça pousse en partant de la graine.
 
En adaptant le discours à l'âge (de la crèche au primaire)
Toute l'année :
  • Mise en place des plans alimentaires et menus avec le cuisinier de la cantine
  • Conseils et formation auprès des employés de cantines, crèche et écoles 
  • Conseils auprès des parents à l'école et en crèche
  • Ateliers cuisine et dégustations

Prévention secondaire : dépistage des enfants, suivi de conseils personnalisés et de propositions d'ateliers.
Ex : ateliers courses (ateliers pratiques où les parents sont accompagnés dans un supermarché pour faire des courses, montrer que c'est simple et économique de faire des achats plus sains pour eux et leurs enfants) ou ateliers cuisine.

Prévention tertiaire : prise en charge spécialisée de l'obésité infantile.
Dans ce dernier axe, depuis fin 2015, il y a un travail de relais entre LECODE et l'association Manger bouger 11 pour les enfants nécessitant une prise en charge coordonnée, pluridisciplinaire au moyen d'outils de soutien comme des ateliers cuisine, des groupes de parole ou des activités physiques adaptées. 
Les actions mises en place intègrent une grande partie de la commune de Port La Nouvelle. La médiathèque propose des stands d'informations, les restaurants scolaires organisent des journées thématiques, les pharmaciens distribuent des documentations en lien avec le thème du moment…
Freins et leviers de l'action
  • Prévention complète qui permet d’aborder la problématique de manière globale.
  • Un bilan est envoyé tous les ans aux parents ce qui permet de les garder impliqués dans le programme.
  • Un partenariat humain et financier avec la CPAM et ARS, important à la mise en place de l’action, et toujours d'actualité.
  • La pérennité du projet lui apporte de la reconnaissance auprès de la population.
  • Des parents qui s’impliquent de plus en plus grâce aux retours des enfants après les interventions.
  • Une forte implication des enseignants.
  • Les consultations pluridisciplinaires avec médecin, psychologue et diététicien
  • Difficulté à susciter l’intérêt et l’engagement de parents pour une prise en charge d’enfants dont le surpoids ne se voit pas encore.
  • Des situations familiales de plus en plus précaires.
  • Eléments de communication : Rapport, Site internet (https://portlanouvelle.fr/vie-quotidienne/sante-securite/44-lecode.html)
  • Partenaires : Hôpital de Narbonne – Education Nationale – Clubs sportifs – Commerçants et Producteurs – Médecins – Association des parents d’élèves – IREPS Occitanie
  • Financeurs : ARS Occitanie – CPAM – Conseil départemental

  • Outils et moyens : Guides du PNNS et flyers spécifiques
  • Indicateurs d'évaluation : L'évaluation a été développée avec le CREAÏ-ORS Occitanie. 
    Des questionnaires déclaratifs sont soumis tous les trois ans aux parents d'un côté et aux enfants d'un autre (évolution de consommation alimentaires, évolution de la pratique d'activité physique, évaluation des risques sanitaires). Cela permet d'évaluer l'impact du projet sur les comportements de la population. 
    Une enquête épidémiologique est réalisée tous les 3 ans.
  • Résultats : Les évaluations montrent une amélioration des connaissances et des pratiques d'activité physique des enfants ainsi qu'une augmentation de l'envie de découvrir de nouveaux aliments.
    La dernière étude épidémiologique montre une stabilisation de l'IMC. Le dépistage de 2018 montre une baisse des rebonds adipeux précoces.
  • Reproductibilité : Ce projet est étendu à d'autres villes en respectant une méthodologie précise reproduite à l'identique. Reproduire ce projet demande de former des personnes dans les communes pour faire le relais. L'intervention d'un diététicien, d'un médecin et d'un psychologue est nécessaire. Ce projet peut nécessiter d'obtenir un financement important.
Autres projets
Alimentation et vieillissement Ateliers cuisine et éducation nutritionnelle à destination des séniors permettant une activité conviviale tout en favorisant les échanges sociaux.
Petits plats petits budgets Phases de formation et d’ateliers cuisine pour sensibiliser les populations vulnérables à l’équilibre alimentaire dans un environnement de convivialité visant à lutter contre l’isolement social.
Consultations diététiques Action de médecine préventive grâce à une prise en charge diététique par un diététicien des salariés du centre hospitalier.
Formation diététique nutrition santé Apprentissage des recommandations du PNNS par les employés du centre hospitalier pour répondre à une demande individuelle du personnel et participer à l’acquisition de compétences dans l’accompagnement patient.
Communication incitative Diverses actions de communication destinées aux agents et visiteurs de l’ARS pour les inciter à s’investir dans les chartes PNNS.
Ateliers diététiques Ateliers diététiques sur la thématique du petit déjeuner à la demande des agents de l’ARS.
Take Care & Bwel ! Projet d'entreprise de niveau international pour inciter les salariés à prendre soin d'eux en particulier dans leur pratique d'activité physique et leur alimentation.
Le Good Food Game Jeu d’équipe entre salariés pour promouvoir une alimentation équilibrée, une sédentarité limitée et valoriser la consommation à faible impact environnemental.
Les rendez-vous sportifs au pays de d’Artagnan Incitation des jeunes à pratiquer une activité physique et sportive par la présentation de l’étendue des possibilités et en expliquant les avantages santé de l’activité physique et d’une alimentation équilibrée.
Récréafun Dispositif gratuit pour les familles afin d’inscrire l’activité sportive dans le temps scolaire quotidien.
Vital Kids Cinq cycles d'activité physique proposés aux élèves en partenariat avec des associations communales. Un potager communal permet d'aborder l'origine des aliments et d'organiser des ateliers nutritionnels.
Vital Seniors Des activités de prévention variées proposées aux séniors pour améliorer leur qualité de vie par la prévention santé et le lien social.
Du pinceau à la fourchette Programme mêlant activité cuisine et expression artistique pour proposer un programme d’activités de plusieurs semaines autour de l’alimentation.